Bandeau du blog bandeaublog.png
Astuces (4) Carton rouge (2)

mercredi 12 octobre 2011

Agriculture Biologique VS Agriculture Chimique

Tendance

capturedecran2011-10-12a13.31.51.png

Les industriels font généralement bien les choses lorsqu'il s'agit d'induire nos petits cerveaux de consommateurs en erreur.

Ne vous êtes vous jamais posé la question de savoir pourquoi l'agriculture pratiquée seulement depuis les années 50, basée sur l'utilisation de nouvelles molécules inventées et brevetées par ces derniers, se nomme agriculture conventionnelle ou raisonnée. Dans l'inconscient collectif, la convention et la raison font appel à des notions de sagesse. Face à elle, l'agriculture appliquée par nos ancêtres et les ancêtres de ceux-ci, basée sur une connaissance de la terre acquise au fil des siècles, sur la rotation des cultures, sur les saisons, doit-elle se justifier de patronymes des plus troublants pour le néophyte, dite biologique, ou encore de label divers, AB, Déméter ...

L'agriculture biologique ou naturelle doit se justifier par un logo, face à une culture chimique qui n'a de compte à rendre à personne. A cette heure, la preuve n'est plus à faire des méfaits pour la planète, pour nos paysans et nos organismes de ce poison quotidien. Nos politiciens manquent juste d'un peu de courage ...

A la grande surprise des acteurs de la bio, comme on appel ceux qui ont ralliés le combat d'une agriculture plus respectueuse de la vie, les choses vont peut-être changer. Le projet faisait partie des espoirs vite oubliés du grenelle de l'environnement et va probablement se concrétiser à compter du 1er janvier 2012.

La création du label AC (agriculture chimique) sera apposé, dans un premier temps sur les fruits et légumes ayant reçu des traitements chimiques et plus tard sur d'autres gammes de produits ... A y réfléchir, si tout nos produits de consommation doivent passer par ce crash test, nos hypermarchés vont se barioler de ces petites étiquettes à tête d'âne jusqu'à nous en faire mal aux yeux.

Deuxième remise en ordre des compteurs : le cout supporté par les producteurs de produits naturels, pour s'en justifier auprès d'auditeurs indépendants (Ecocert, SGS ...), va désormais être répercuté sur une taxe des ventes de pesticides.

Vidéo

Il est bon de pouvoir rêver à un monde plus juste, alors nous tenions à remercier le blog eco-sapiens qui nous aura permis d'y croire pendant quelques lignes grâce a cette blague plutôt bien trouvée ...


Posté le 12 octobre 2011 à 13:23:59 | Lien permanent | Poster un commentaire

lundi 15 aout 2011

Le top 10 des gestes écolo

Astuces

blog/terreverte.jpg

Ce petit palmarès n'a pas pour objectif de recenser les gestes les plus efficaces d'un point de vue écologique mais plutôt de présenter quelque gestes de la vie de tous les jours auxquels nous ne pensons pas forcément et qui participeront à préserver notre planète préférée.

Jardinez sur votre balcon

Plantez des fleurs sur votre balcon ou à vos fenêtre et donnez du travail aux insectes butineurs, maillons essentiels de la biodiversité.

Ciblez vos recherches sur le web

Une étude récente de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) a estimé le bilan carbone d'une requête sur un moteur de recherche à 10 grammes de CO2 pas recherche. Pour réduire notre emprunte, nous pouvons réduire le nombre de pages consultées en utilisant des mots clés précis lors d'une recherche via un moteur de recherche ou saisir directement l'adresse dans la barre de navigation lorsque que l'on connaît un site Internet.

Utilisez un moteur de recherche écolo

Ecosia, en partenariat avec le WWF, reverse 80% de ses bénéfices pour protéger les forêts tropicales. Le moteur de recherche a déjà versé plus de 290 mille euros depuis sa création en 2009.

Brossez-vous les dents et rasez-vous sous la douche

C'est plus rapide et plus économique : une façon comme une autre d'éviter de gaspiller de l'eau.

Fabriquez vous-même votre lessive

Voici la recette : Récupérez deux verres de cendres de votre cheminée que vous mélangez à 1L d'eau. Laissez reposer 24H en tournant de temps à autre. Filtrez ensuite le mélange pour ne garder que le liquide et vous obtiendrez ... une lessive de potasse. Maintenant, pour chaque lessive en machine, ajoutez deux verres de ce liquide auxquels vous pouvez rajouter un verre de vinaigre blanc qui adoucira votre linge.

Coupez moins souvent votre gazon

Personne ne verra la différence.

Ne mettez pas d'aliments chauds ou suremballés au réfrigérateur

Laissez les aliments et plats encore chauds se refroidir à l'extérieur. Pensez également à enlever tous les emballages superflus (comme sur les paquets de yaourts par exemple), ils n'ont pas besoin d'être refroidis par le réfrigérateur.

Gonflez bien vos pneus

Des pneumatiques sous-gonflés entraînent une surconsommation. Par exemple, un sous gonflage de 0,5 bar (sous gonflage dangereux) c'est 2,4 % de consommation supplémentaire, soit 33 € et 58 kg de CO2 par an, selon l'ADEME. Si vous prenez l'autoroute, la pression indiquée par le constructeur peut-être augmentée de 15%. Enfin, à vélo, vous aurez moins d'efforts à faire avec des pneus bien gonflés.

Utilisez une police de caractères économique

La police EcoFont imprime vos caractères avec des petits trous, et économise jusqu'à 20% d'encre, sans perdre en lisibilité ! A tester : http://www.ecofont.eu/

Collez un sticker "Stop Pub" sur votre boîte aux lettres

En éliminant la diffusion de ces courriers non adressés, vous contribuez à une économie dans le domaine du recyclage du papier dont le coût est de 100€ la tonne. Etant donné que ces courriers intempestifs portent sur plus d'un million de tonnes, cela permettrait d'épargner 1 milliard d'euro par an.

Posté le 15 aout 2011 à 18:04:13 | Lien permanent | Poster un commentaire

samedi 06 aout 2011

Le top 5 des fibres textiles écolo

Tendance

Le lin et le coton sont bien connus pour être d'un emploi très fréquent et très varié. En revanche, d'autres fibres naturelles comme l'ananas ou l'ortie sont pratiquement inconnues dans nos pays.

blog/arbre200x200100x100.jpg

La pulpe de bois

Le modal ou encore le lyocell sont des fibres extraites de la cellulose de bois. Elles sont biodégradables et fabriquées dans le respect de l'environnement. Ces matières sont souples et fluides et possèdent des propriétés très intéressantes : douceur, haute résistance, aspect soyeux. La marque Ekyog, particulièrement engagée dans le développement durable, utilise ces fibres dans la confection de ses robes.

L'ortie

Saviez-vous que vos ancêtres, à l'époque d'Astérix et d'Obélix, portaient des vêtements faits d'ortie ? Mais l'irruption du coton bon marché a notamment eu pour conséquence de faire tomber les tissus à base d'orties dans l'oubli. Heureusement, grâce aux innovations, l'ortie fait désormais un come-back retentissant. De surcroît, l'ortie ne nécessite aucun pesticide ni aucune substance polluante pour être cultivée.

blog/ortie-1200x200100x100.jpg
blog/chanvre200x200100x100.jpg

Le chanvre

Au cours des XIXe et XXe siècle, sa production était en constante augmentation mais la chasse au trafic de cannabis l'a presque réduite à néant. Le chanvre renaît néanmoins de ses cendres depuis quelques années en raison de ses vertus écologiques. Premièrement, il ne nécessite que très peu d'eau (à l'inverse du lin par exemple), et il est capable d'absorber de grandes quantités de dioxyde de carbone. De surcroît, le chanvre étouffe les mauvaises herbes, ce qui évite derechef l'emploi massif de pesticides.

Le sucre de maïs fermenté

La société américaine Nature Works a mis au point le procédé de fabrication de fibres basé sur la fermentation, la distillation et la polymérisation (union de plusieurs molécules) du sucre issu du maïs. Aujourd'hui, on cherche à industrialiser sa fabrication et à décliner son utilisation aussi bien dans le domaine de l'ameublement que de la mode.

blog/mais200x200100x100.jpg
blog/ananas3200x200100x100.jpg

La feuille d'ananas

Les feuilles de l'ananas fournissent de longs filaments de fibres. On les utilise en Orient pour la fabrication de tissus d'ameublement, fins et brillants.

Posté le 06 aout 2011 à 14:27:23 | Lien permanent | Poster un commentaire

lundi 25 juillet 2011

Le top 5 des biocarburants écolo

Tendance



Un biocarburant est un carburant produit à partir de matériaux organiques non fossiles. Grâce à leurs émissions réduites de gaz à effet de serre, les biocarburants constituent aujourd'hui un des moyens immédiats de lutter contre le changement climatique et de réduire notre dépendance au pétrole dans le secteur du transport, principal émetteur de CO2. Une directive de l'union européenne prévoit d'ailleurs d'intégrer 10% de biocarburant dans les carburants classiques d'ici 2020.

voiturebiocarburant.jpg

N°5 - Les excréments

Une nouvelle voiture, la Bio-Bug, fonctionne au méthane produit par des excréments humains ! Cette New-Beetle, modifiée pour rouler au biogaz, démarre à l'essence pour chauffer le moteur puis embraye automatiquement sur le méthane. Il paraît que le conducteur ne sentirait pas la différence ...

N°4 - Le chocolat

L' ecoF3 est une voiture de course pas vraiment comme les autres. Elle roule à 230 km/h d'accord mais son volant est fait à partir de carottes, sa carrosserie en pommes de terre, son siège en graines de soja, elle utilise des lubrifiants à base de plantes et son moteur roule grâce à de l'huile végétale et ... du chocolat ! Appétissant :-)

N°3 - Le whisky

Des chercheurs de l'Université Napier à Edinburgh ont développé un nouveau carburant biologique pour les automobiles, élaboré à partir de deux produits découlant de la fabrication du whisky : le résidu issu de la première distillation et ce qui reste de l'orge après brassage. Ce biocarburant pourrait être utilisé pour les voitures sans système d'adaptation particulier. Espérons que la voiture tienne mieux le whisky que son conducteur :-)

N°2 - L'huile de friture

Dès le mois de septembre prochain, les avions de la compagnie aérienne néerlandaise KLM qui relient Amsterdam à Paris voleront avec un bio-kérosène. Un carburant réalisé avec de l'huile de friture usagée que la filiale d'Air France expérimente depuis plus d'un an et demi. Dans son communiqué, la branche néerlandaise d'Air France souligne que l'utilisation de ce biocarburant ne nécessitera aucun ajustement des moteurs des avions. Attention, ça n'est par pour autant qu'aller au fast food va sauver la planète.

N°1 - Les algues

Après de longues années de recherche, un biocarburant à base d'algue a été mis au point. Il aurait un rendement 30 fois supérieurs à celui du colza. Trois éléments sont nécessaires pour sa fabrication : du phytoplancton, du CO2 et un bon ensoleillement. La première usine de production a vu le jour en février 2011 à Alicante en Espagne.

Rappelons que la production actuelle de biocarburants s'effectue aux dépens des cultures vivrières en puisant dans les réserves d'eau ce qui entraîne une augmentation des prix des denrées alimentaires.

Source
notre-planete.info
maxisciences.com
rfi.fr

Posté le 25 juillet 2011 à 12:26:05 | Lien permanent | Poster un commentaire

mardi 05 juillet 2011

A vos Mouchoirs ...

Carton rouge

La belle histoire du dauphin de Chine commence il y a 20 000 ans, lorsque cette drôle de bête un peu potelée décide de quitter l'océan Pacifique pour migrer dans le fleuve Yangzi Jiang en Chine. Il y a 2 000 ans, on en comptait près de 5 000 individus.

article_dauphin460.jpeg

La déesse du Yangzi n'imaginait pas alors devoir faire face, quelques centaines d'années plus tard, à des ennemis de taille : pollution des rivières, traffic fluvial les blessant à coup d'hélices et empêchant leur sonar de fonctionner, pêche intensive ou encore construction du gigantesque barrage des Trois-Gorges.

En 1979, le gouvernement chinois prend conscience de la nécessité de protéger l'animal et le déclare en danger.

Enfin !

Le 11 août 2007, après 30 ans de combat, l'homme n'a plus à se tracasser ... 

Après qu'une expédition de chercheurs de 39 jours n'ait pas trouvé pas le moindre survivant, l'académie chinoise déclare officiellement l'espèce des dauphins de Chine éteinte à cause de l'activité humaine.

C'est C'était l'unique représentant des dauphins d'eau douce ... mais aussi le plus grand mammifère à disparaître depuis ces 50 dernières années. Nos enfants ne le verront donc jamais.

Voici une sélection loin d'être exhaustive des prochains grands animaux qui vont disparaître durant le prochain siècle (source UICN)

  • Le lion d'Asie : environ 300 individus.
  • Le tigre de Sumatra : Moins de 500 individus, extinction estimée dans 10 années.
  • Le phoque moine : 500 individus.
  • Le gorille des montagnes : 674 individus.
  • Le panda géant : 1 600 individus.
  • La baleine Bleue : 250 000 individus en 1900, 2 500 aujourd'hui.
  • Le bonobo : 10 000/ 20 000 individus, extinction estimée dans 50 à 70 ans.
  • Le bélouga (baleine blanche) : 60 000 à 80 000 individus.
  • ...

PROTÉGEONS NOTRE PLANETE ET NOS ANIMAUX !

Posté le 05 juillet 2011 à 17:22:54 | Lien permanent | Poster un commentaire

lundi 23 mai 2011

10 trucs pratiques (ou presque) pour limiter la prise de poids

Astuces

fruitsminceur.jpg

Mangez des fibres
Les fibres alimentaires sont les parties d'origine végétale non transformées par les enzymes de la digestion. Toutefois, elles sont indispensables au bon fonctionnement du transit intestinal. Elles ont un effet positif d'accélération de la satiété, retardent la sensation de faim, et limitent ainsi le risque de suralimentation, ce qui aide à prévenir l'obésité. Les fibres sont notamment présentes dans les céréales complètes (pétale de blé complet, son d'avoine, graine de sésame complète ...) et dans certains fruits (physalis, framboise, noix de coco, noisette, abricot ...).

Buvez de l'eau avant chaque repas
Plusieurs études montrent que boire de l'eau procure une sensation de satiété car l'estomac est rempli avec un liquide qui ne contient aucune calorie. Ce qui a d'ailleurs permis de constater que boire de l'eau avant de manger diminuerait la consommation alimentaire de 75 à 90 calories par repas.

Utilisez des petites assiettes pour vos repas
En utilisant des petites assiettes pour vos repas et en réduisant vos portions, vous n'aurez plus ce « goût de trop peu » induit pas votre cerveau.

Arrêtez les escalators et/ou ascenseurs
Un peu d'exercice ne fait pas mal ! Pour aller plus loin monter les marches deux par deux, puis trois par trois et ainsi de suite jusqu'à enjamber complètement l'escalier (attention niveau confirmé).

N'allez pas trop au restaurant (désolé pour iTaste ;- )
Évitez au maximum les visites au restaurant, vous n'avez aucun contrôle sur ce que vous mangez.

Buvez moins d'alcool
Ce n'est pas l'alcool qui est en cause mais le sucre et les calories que les boissons alcoolisées contiennent.

Ne vous mariez pas
Très souvent, peu de temps après leur mariage, les hommes et les femmes se mettent à grossir au delà de la prise de poids naturelle due au vieillissement. Cette transformation ne se fait pas à cause de problèmes de couple, mais parce que le mariage rend les hommes et les femmes plus détendus et plus confiants ...

pommeminceur.jpg
pdjsurmesure.jpg

Choisissez entre fromage ou dessert
Parce qu'en général le fromage est gras et le dessert est sucré.

Pas de télé à table
Pour les sensations de faim, de soif et de satiété, le cerveau est en relation constante avec l'estomac. Les nerfs chargés de transporter ces messages jusqu'au cerveau fonctionnent toutefois avec un certain décalage. En mangeant lentement, on laisse à l'organisme le temps de savoir si nous sommes vraiment rassasiés ou non. On a tendance à manger rapidement quand notre cerveau est concentré à la fois sur le repas et sur une autre activité. Manger tout en travaillant ou en regardant la télévision nous incite ainsi inconsciemment à manger plus. Dans ce cas, on consomme plus de calories et on prend donc plus rapidement du poids.

Faites comme Peter Pan : imaginez la nourriture !
No comment.

Posté le 23 mai 2011 à 14:40:44 | Lien permanent | Poster un commentaire

mercredi 20 avril 2011

iTaste : Les bons plans resto

Astuces

capturedecran2011-04-20a16.00.52.png

iTaste permet de trouver un restaurant en fonction de ses goûts et de partager ses bonnes adresses avec ses amis.

Ce réseau social de gastronomes permet de se faire un avis plus objectif sur nos restaurants. Finis les critiques zélées et les encarts publicitaires achetés à prix d'or par les tables les plus fortunées. Ici toutes les pendules sont remises à zéro, chacun donne son avis, commente et apprécie celui des autres.

En s'inscrivant, on peut donner son avis sur un menu en particulier, sur la rapidité du service ou encore sur l'amabilité des serveurs. Rien n'est laissé au hasard. Vous pouvez même suivre les utilisateurs les plus passionnés tout au long de leurs balades culinaires.

Pour vous aider dans votre quête du parfait restaurant, iTaste met à votre disposition une application iPhone gratuite et un blog !

Avant de consommer, désormais une seule résolution, sortez informé !

Posté le 20 avril 2011 à 15:51:05 | Lien permanent | Poster un commentaire

samedi 09 avril 2011

Les jardiniers rebelles

Tendance

gg3.png

Outre atlantique, on les appel les "guerrilla gardeners", ici on commence à les connaître sous le nom de guerilla jardinière. Le principe est simple : donner un coup de pouce à la nature pour qu'elle reprenne ses droits en ville, où elle disparait un peu plus chaque jour. Ces gentils "guerilleros", armés de pelles et de terreau, parcourent nos rues en quette d'espaces abandonnés ou de zones trop bétonnées pour y replanter des végétaux de toute sorte.  Alors ne vous étonnez plus si vous aspercevez une plante grimper le long d'un reverbère ou une fleur colorée pousser en plein milieu de la chaussée. Vous pouvez même les arroser !

C'est illégal bien sur mais quelle sanction possible autre qu'un sourire ? Pour suivre le mouvement :


Site français - http://www.guerilla-gardening-france.fr/

Site international - http://www.guerrillagardening.org/


grimpante.jpg
Posté le 09 avril 2011 à 20:28:02 | Lien permanent | Poster un commentaire

jeudi 10 mars 2011

La palette de Mère Nature

Astuces

Savez-vous à quoi les fruits et légumes doivent leur couleur ??? Ils sont composés de vitamines, de minéraux, de fibres alimentaires mais aussi de composés phytochimiques (composés chimiques naturels). Ces derniers, aux effets bénéfiques pour la santé, possèdent souvent des pigments naturels, responsables de la couleur des aliments. Les chercheurs s'intéressent actuellement à ces propriétés qui pourraient ralentir le vieillissement et réduire le risque de cancer, de maladies du coeur et le nombre d'accidents cérébrovasculaires.


On peut définir 5 groupes selon leur couleur :


§ ROUGE : Ils contiennent des anthocyanines (retardement de certaines maladies liées au vieillissement) et du lycopène (réduction du risque de certains cancers, notamment celui du colon).

§ JAUNE & ORANGE : Ils contiennent de la béta-carotène et des flavanoïdes (réduction des risques de maladies du coeur, de certains cancers et le ralentissement du vieillissement).

§  VERT : Ils contiennent de la lutéine (santé des yeux) et des indoles (réduction du risque de certains cancers).

§ BLEU & VIOLET : Ils contiennent de l'anthocyanine et des composés phénoliques, (réduction des risques de maladies du coeur, de certains cancers et le ralentissement du vieillissement).

§ BLANC, BRUN CLAIR & BRUN : Ils contiennent des composés sulfurés et des polyphénols (réduction du risque  de maladie du coeur).


Mettez donc de la couleur dans vos assiettes en choisissant  des ingrédients variés et colorés, vous verrez peut être la vie en rose désormais.

couleur.jpg
Posté le 10 mars 2011 à 21:36:41 | Lien permanent | Poster un commentaire

vendredi 25 février 2011

Zoom sur l'Agriculture Biologique en 2010

Tendance

agriculturebiologique.jpg

L'agriculture biologique en France a connu une « croissance historique » en 2010. Le nombre d'exploitations bio a augmenté de 25% par rapport à 2009. Les surfaces agricoles bio représentent désormais 2,9% des terres cultivées, ce qui est encore trop faible face à nos voisins européens.

Les Français adoptent une attitude positive vis-à-vis de la bio. Ils sont 7% à consommer des produits bio tous les jours et 40% à en consommer au moins une fois par mois. Malgré le boom de l'agriculture biologique, nous consommons plus que ce que nous produisons et le taux d'importation des produits bio reste très élevé : près de 68% des fruits et légumes (surtout les fruits exotiques) sont importés. Certains secteurs, comme la viticulture bio, arrivent à exporter.

Les Français consomment des produits bio pour les raisons suivantes : la santé, la qualité et le goût des produits, la sécurité, le souci de préserver l'environnement. Les produits les plus consommés sont les fruits et les légumes, les produits laitiers, les oeufs et les produits d'épicerie. Quant aux Français déclarant ne pas acheter de produits bio, ils expliquent avant tout leur comportement par le prix qu'ils considèrent trop élevé (79% des gens interrogés) et le manque de réflexe.

Rappelons que l'agriculture biologique proscrit l'utilisation de tout produit phytosanitaire (pesticide) et additif chimique  et utilise des engrais naturels.


Source :

consoGlobe, Produits bio et agriculture biologique en progrès malgré la crise
http://www.consoglobe.com/produits-bio-et-agriculture-biologique-en-progres-malgre-la-crise-cg

Agence BIO, La bio poursuit son développement
http://www.agencebio.org/upload/pagesEdito/fichiers/DPbarom%C3%A8treBIO040210def.pdf


Posté le 25 février 2011 à 15:32:53 | Lien permanent | Poster un commentaire